test

Hommage – Aicha Ech-Chenna : Une mère «courage» exceptionnelle

La cause des mères célibataires porte un nom, celui d’Aïcha Ech-Chenna. À 78 ans, elle a consacré presque toute sa vie à défendre ces mères et leurs enfants qui continuent encore aujourd’hui à être victimes de discrimination et marginalisés par la société.

Elle a ainsi aidé des milliers de mères, de femmes et d’enfants avant et après la création de l’association « Solidarité Féminine » qu’elle a fondée en 1985. Elle n’avait que 17 ans lorsqu’elle a vu pour la première fois des enfants abandonnés. Une rencontre va marquer un véritable tournant dans sa vie.

Une femme donne le sein à son bébé qu’elle doit abandonner. Une fois qu’elle retire son sein, l’enfant commence à hurler. Cette scène difficile qu’elle n’arrive toujours pas à oublier l’amènera à aider ces mères rejetées par leur partenaire, leur famille et la société. Au sein de l’association, les mères bénéficient d’un programme global sur trois ans. Celui-ci comprend des cours d’alphabétisation, des cours de sensibilisation aux droits civiques et des formations professionnelles à divers métiers tels que la couture, la restauration ou la coiffure. Les enfants sont également pris en charge en crèche. Elle sera récompensée pour son combat inlassable pour la promotion des droits des femmes et des enfants .

En 2000, Aicha Ech-Chenna reçoit la médaille d’honneur, remise par Sa Majesté le Roi Mohammed VI. Elle a reçu, entre autres, de nombreux prix dont  le Prix des droits de l’Homme de la République française (1995), le Prix Grand Atlas (1998), le Prix Elisabeth Norgall (2005), le Prix Opus en 2009 ainsi que la Légion d’honneur de la République française en 2013.

Show More

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *