test

Pour un Maroc sans « petites bonnes »

Le travail domestique des enfants fait référence au travail réalisé par des enfants en-dessous de l’âge minimum applicable dans des formes dangereuses de travail ou dans une situation proche de l’esclavage. Au Maroc, cette pratique touche particulièrement des filles mineures issues de familles pauvres, principalement rurales et suburbaines, communément appelées « petites bonnes ».

 

Au Maroc, sur le plan de la protection générale de l’enfant face au travail illégal, les dispositions en vigueur sont peu respectées, permissives dans leur effet dissuasif et impraticables dans un large pan du marché de l’emploi.

Au plan spécifique du travail domestique des enfants, le vide législatif est patent et la volonté politique de s’y attaquer, de manière structurée avec une vision claire, est absente.

La concertation du Collectif pour l’éradication du travail des « petites bonnes » avec différents acteurs concernés par la problématique fait ressortir les conclusions suivantes :

 

Show More

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *