test

Note d’information du haut commissariat au plan au sujet de la situation du marche du travail en 2014

Entre les années 2013 et 201, l’économie marocaine a créé 21.000 postes d’emploi, résultant d’une création de 27.000 postes en milieu urbain et une perte de 6.000 en milieu rural. 

Les 21.000 nouveaux emplois constituent le solde entre une création de 58.000 postes dans les secteurs des « services » et de l’ »agriculture, forêt et pêche » et une perte de 37.000 par celui de l’ »industrie y compris l’artisanat ». Le secteur des BTP a, quant à lui, connu une stagnation dans son volume d’emploi. 

Le nombre de chômeurs s’est accru de 86.000 personnes, 63.000 en milieu urbain et 23.000 en milieu rural portant le volume global du chômage au niveau national à 1.167.000 personnes.

Compte tenu de l’évolution de la population active, le taux de chômage est passé, de 9,2% à 9,9% au niveau national, de 14% à 14,8% en milieu urbain et de 3,8% à 4,2% en milieu rural. Parmi la tranche d’âge 15 à 24 ans, il est passé de 19,3 à 20,1% et parmi les détenteurs de diplômes de 16,3% à 17,2%.

Le taux de sous-emploi, de son côté, a augmenté de plus d’un point de pourcentage, passant de 9,2% à 10,3% au niveau national, et est passé de 8,4% à 9,5% en milieu urbain et de 10,1% à 11,2% en milieu rural.

Show More

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *