test

«Les griffes du passé», un film inspiré de l’affaire Amina Filali

Les griffes du passé est un mélodrame réalisé par Abdelkrim Derkaoui. « Ce film est inspiré de deux faits réels. Le premier est celui d’Amina Filali qui s’est donné la mort après s’être mariée à son violeur. Le deuxième est celui d’une femme qui a été violée et qui a été condamnée à sept ans de prison après avoir coupé le sexe de son violeur », nous confie Taoufik Benjelloun, scénariste du film.

 

Le long métrage s’inspire de ces faits réels et raconte l’histoire d’une jeune fille de 13 ans qui a été violée par trois individus. Arrivée à l’âge de 30 ans, elle commence à tuer ces derniers un par un en les émasculant afin d’exercer sa vengeance. « C’est un film policier d’un genre nouveau au Maroc dans la mesure où il dresse le portrait psychologique d’une femme devenue serial killer après voir subi un viol. De même il réunit tous les ingrédients de ce genre cinématographique : suspens, intrigue, enquête policière… », détaille le scénariste.

Avec Les griffes du passé, Derkaoui veut ajouter un nouvelle corde à son arc. Le cinéaste est plus connu pour ses drames réalistes comme Chadaya Al Madi et Tarik Sahih. Son nouvel opus dispose d’un budget de 7 millions de dirhams est devrait être présenté en salle en 2015.

Source.

 

Show More

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *