test

En Inde, elles inventent des jeans anti-viols

En Inde, une femme ou fillette est violée ou agressée sexuellement toutes les deux heures. Face au fléau, deux étudiantes indiennes ont développé un dispositif anti-viol pour le moins original. Directement installé dans le pantalon, un boîtier électronique permet d’envoyer un signal à la station de police la plus proche.

C’est ce que Diksha Pathak et Anjali Srivastava, 21 et 23 ans, ont expliqué au New York Post. Equipé d’un système de géolocalisation, l’outil permet à la police de se rendre directement sur les lieux de l’agression.

Pour le moment, 200 postes de police se sont équipés pour recevoir le signal d’alarme. Après des tests d’un mois, le dispositif pourrait s’étendre à l’ensemble du pays. La batterie du boîtier dure trois mois. Ce système ne devrait être vendu que pour l’équivalent d’une dizaine de dirhams.

Show More

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *