test

La marocaine Rabéa Naciri et la tunisienne Lina Ben primées

L’experte en droits de l’Homme qui a co-récipiendé, le prix Amnesty International des «?Défenseures des droits humains?», confirme sa réputation, modeste et généreuse. Aux responsables de la section marocaine d’Amnesty International, elle n’a dit accepter cette distinction que si elle la partageait avec « l’ensemble des filles de l’Association démocratique des femmes du Maroc », une ONG dédiée aux droits des Marocaines et dont elle est membre fondatrice. « Pourtant, c’est autant son parcours qu’une cause qu’elle a sans cesse défendue qui sont distingués par le groupe des femmes d’Amnesty Maroc », rappelle l’une des responsables de la section marocaine d’A.I. L’association a toujours été à la pointe des batailles pour que les Marocaines ne soient plus des sous-citoyennes. Avec beaucoup de courage, l’ONG a défriché des terres hostiles aux femmes. Du droit des Soulaliyates à disposer des terres collectives dont elles sont injustement privées au nom d’un archaïsme détestable, à celui de disposer de son corps en passant par la transmission au féminin de la nationalité marocaine et la révision fondée sur le genre du Code pénal, l’ADFM bouscule, dérange, gêne.
ADFM au service de la femme marocaine !
Rabéa Naciri en a été l’une des présidentes actives et n’a jamais fait l’économie d’un combat, d’une lutte, d’une bataille. Parce-que tous les jours, explique-t-elle, il y a une injustice. Violences à l’encontre des femmes, inégalités dans l’accès au savoir, aux soins de santé, aux postes de responsabilité, féminisation de la pauvreté… les raisons de ne pas rendre les armes sont nombreuses. Epouse du leader, Thami El Khyari et experte de la question genre, Rabéa Naciri a contribué à la campagne  «?Egalité sans réserve?» dans la région MENA.  Avec son amie, l’activiste Amina Lemrini, Rabé Naciri est l’auteure d’une étude sur l’autorité pour la parité et la lutte contre toutes les formes de discrimination, élaborée par le Cndh en collaboration avec ONU-femmes.

Show More

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *